L’ile de la Réunion, terre de superstitions et de croyances où vit Wula, un androgyne qui assume et cultive sa féminité. Un droit à la différence ne faisant pas l’unanimité aux yeux de la société, qui ne manque pas de porter de nombreux jugements à son égard.
Face à tant d’hostilités, sa mère et sa meilleure amie lui apportent leur soutien et l’encouragent à être bien dans sa peau en restant fidèle à sa nature.
Avec l’âge Wula devient une somptueuse créature d’une féminité  si exacerbée qu’elle séduit Vlad, le jeune homme le plus prisé de l’île car futur héritier d’une puissante famille. Il ne se doutera pas une seule seconde de l’androgynie de celle dont il s’est épris. Lorsqu’il la découvre, il se refuse d’aller à l’encontre de ce coup de foudre et se donne la chance de vivre une relation aux côtés de cette beauté métissée.

Si l’amour transcende le genre, la réalité va pourtant rapidement rattraper les jeunes tourtereaux…
En effet, le protocole oblige Vlad à choisir celle qui deviendra sa future épouse.
Songeant à l’homme de pouvoir qu’il s’apprête à devenir et ne prenant pas le risque de défier ses proches, Vlad consent à épouser celle qui lui sera imposée. Il demande alors à Wula de vivre dans l’ombre d’une double vie qu’il envisage de mener à l’insu de sa future femme. Aveuglée par son amour, Wula accepte son offre. Jusqu’au jour où le destin lui arrache de manière violente sa mère. Cette tragédie lui fait alors prendre conscience de la fragilité de la vie.
Wula décide dès lors de mettre fin, non sans peine, à sa relation secrète avec Vlad et part en quête d’un oracle qui aurait, selon un prêtre hindou rencontré quelques temps auparavant, les clefs de son avenir.

Wula quitte l’île de la Réunion, et c’est à Londres qu’aura lieu sa rencontre avec l’oracle. Ce dernier lui offre de devenir une entité d’un grand pouvoir, doté du plus précieux cadeau qu’un être humain peut rêver : l’immortalité !
Wula embrasse alors ce nouveau destin et se métamorphose en une créature dénuée de genre et dont la beauté fait ravage. Un choix aux répercussions très lourdes qui bouleversera le reste de son existence, celle de Vlad… Et celle du reste de l’humanité !

Auteur de l’histoire, Jovani LOUISE a tenu à écrire lui-même le livret du spectacle. De par les messages véhiculés par cette comédie musicale, il n’a rien voulu laissé au hasard, et a donné une importance à chacun des mots choisis dans le livret.

De la pop rock à la dance music en passant par de douces balades ou des rythmes électros, le répertoire musical du spectacle se veut totalement éclectique pour apporter grandeur et modernité à ce spectacle 100% Réunionnais.

Des compositeurs d’univers complètement différents se sont réunis autour de ce projet afin de lui donner les meilleurs chances de dépasser les frontières de l’île de la Réunion : Mickael POUVIN, Sandrine DERVILLIER, SOPRASOUND, Christophe LEBON & AKIM, Olkan Elijah sont les talentueux compositeurs de LA GENESE DE DRACULA. En paroliers, nous retrouvons Sébastien PAYET, Jovani LOUISE, Mickael POUVIN et Olkan ELIJAH

 

Avec trois importantes productions locales à son actif, Jovani LOUISE directeur artistique de La Genèse de Dracula, assurera la mise en scène du spectacle. S’il signe de nombreuses chorégraphies, il a choisi de faire également appel aux compétences de danseurs chorégraphes d’univers différents du sien tel que Sébastien PAYET (champion de l’Océan Indien de danses sportives), Wilson Saint LYS (B-Boy), Eric MAUFROIS (acrobate dans le groupe New Gravity). Une collaboration et une  diversité qui apporteront fraicheur, originalité et diversité au spectacle pour ne pas laisser le public de marbre.